Âne

S'il est un animal qui porte bien mal sa réputation, c'est certainement l'âne. Animal rusé et intelligent, l'âne - Equus asinus - est un animal au naturel calme et affectueux. Mammifère de la famille des équidés - comme le cheval – l'âne fait partie des animaux emblématiques de nos campagnes. Promenant sa silhouette trapue avec nonchalance, l'âne sait cependant s'affirmer vigoureusement quand il en ressent le besoin. Gare aux perturbateurs qu'il n'hésitera pas à intimider avec ses puissants braiment voir même à pourchasser les lèvres retroussées.

Peluches d'âne

Apparu dans la zone arabique, l'âne a  été domestiqué par l'homme il y environ 4000 ans. De son aire initiale, il se serait alors lentement propagé à l'Egypte, puis à la Grèce avant de se retrouver à Rome. Il aurait alors franchi les Alpes pour finir en Gaule et de là, diffuser à l'ensemble de l'Europe de l'Ouest. La femelle de l'âne est l'ânesse et son petit l'ânon. En outre, de par leur proximité génétique, l'âne peut être croisé avec le cheval. Un âne et une jument donne un mulet tandis que le croisement d'une ânesse et d'un cheval donne un bardot.

Malgré une taille largement inférieure à celle de son cousin le cheval, l'âne est un animal doté d'une importante force de traction. Cette robustesse lui a valu d'être essentiellement utilisé au cours des âges comme animal de bât et de transport. Equilibré et le pied alerte, il est – avec la mule – un compagnon de route indispensable pour les marchands itinérants. Aujourd'hui encore il n'est pas rare de le voir tirant une charrue dans certains pays en voie de développement.

2 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant

2 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant