Chameau et dromadaire

Le chameau à l'état naturel

Le chameau est un mammifère ruminant originaire d’Asie centrale. On le trouve encore à l’état sauvage dans le désert de Gobi qui est situé entre la Chine et la Mongolie. En Afrique, il est remplacé par son proche cousin, le dromadaire. Vivant en moyenne une soixantaine d’années, le chameau peut mesurer plus de 2 mètres au garrot et peser 800 Kg. C’est aussi un animal rapide capable, sur de courtes distances, d’effectuer des pointes de vitesse à plus de 60 Km/h.

Peluche de chameau

Le chameau possède une fourrure laineuse qui le protège efficacement des importantes variations de températures positives et négatives propres à son habitat. Il possède aussi deux bosses caractéristiques sur son dos. Ces bosses lui servent à stocker de l’eau et de l’énergie sous forme de graisses. En cas de stress hydrique, son organisme convertie cette graisse en eau et en métabolites. Le chameau peut ainsi survivre plus de 17 jours sans boire une seule goutte d’eau ! Cette incroyable aptitude à la survie en milieu désertique, associée à une importante force de traction, font du chameau un auxiliaire de choix pour les nomades et les habitants du désert.


 Et le dromadaire

Le dromadaire est un mammifère ruminant originaire d’Afrique. Les plus anciens ossements de dromadaires remonteraient à plus de 3 millions d’années et on pense qu’il aurait probablement été domestiqué par l’homme environ 3000 ans avant JC. Vivant en moyenne une trentaine d’années, le dromadaire peut mesurer plus de 2 mètres au garrot et peser 1100 Kg. C’est un bon coureur qui est capable de sprinter à 50 Km/h sur de courtes distances et qui est aussi capable de parcourir, des jours durant, des distances quotidiennes de plus de 50 Km. Le mot dromadaire provient d’ailleurs du grec dromas qui signifie coureur.

Le dromadaire

Comme le chameau, le dromadaire possède une épaisse fourrure laineuse qui l’isole efficacement contre les importantes variations thermiques propres aux déserts arides. Contrairement au chameau, le dromadaire ne possède, par contre, qu’une seule bosse sur son dos. Cette bosse, qui peut peser jusqu’à 100 Kg, lui permet à stocker de l’eau et de l’énergie sous forme de graisses. En cas de stress hydrique, son organisme convertie cette graisse en eau et en métabolites. Le dromadaire peut ainsi survivre plus de trois semaines sans boire la moindre goutte d’eau ! Cette incroyable aptitude à la survie en milieu désertique, associée à une importante force de traction, ont valu au dromadaire son célèbre surnom de vaisseau du désert.

2 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant

2 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant